Les deux-tiers des Français (67%) ignorent qu’une sédentarité excessive peut simultanément causer des risques d’obésité, de maladies cardio-vasculaires, de dépression et d’anxiété, de diabète et de cancers.

Dépression et dépressurisation

Pour aller plus loin sur ce sujet :

▪ Etude Harris Interactive « Etude européenne sur la sédentarité » réalisée pour Attitude Prévention, mai 2018
▪ Etude Harris Interactive « Les Français et leur rapport au sport » réalisée pour Les zOOms de l’Observatoire Cetelem, octobre 2017


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.